24 novembre 2013

Aye-Aye, Captain!


La lecture des différents articles de la chronique pourrait donner l’impression que, en ce début de vingtième siècle, seuls quelques Parisiens et de très rares Normands ont pu assister à des démonstrations de baseball. Il n’en est rien. Bien que, faute de terrain de sport digne de ce nom à l’époque, les Chicago White Stockings et des All America n’aient pas pu jouer lors de leur passage à Nice en février 1889 (voir l’article Sept petits innings pour convaincre les Français ?) et bien encore que la grande ligue internationale un temps imaginée par Klegin n’ait pas vu le jour (voir La Ligue Européenne de Baseball - Acte I), les Niçois ont tout de même pu, eux aussi, voir de temps à autre quelques matchs de bonne qualité.

Comme Le Havre, dont nous avons déjà eu l’occasion de parler (voir La tournée promotionnelle en Normandie), mais aussi fort probablement Brest, Marseille ou bien encore Toulon, la rade de Villefranche-sur-Mer près de Nice est régulièrement le lieu d’escale de navires de la flotte américaine en manœuvre près des côtes françaises. Après plusieurs semaines en mer ou avant d’embarquer pour quelque lointaine destination, rien de tel qu’une partie de baseball improvisée pour dégourdir les jambes des membres d’équipage !

Navires en rade de Villefranche-sur-Mer vers 1910.
C’est très exactement ce que font par exemple les près de 2.000 officiers et hommes d’équipages des cuirassés Utah[i] et Delaware[ii] le 28 novembre 1913. Au mouillage dans la rade depuis le début du mois aux côtés du Wyoming[iii], ils appareillent le 30 novembre en direction de Gibraltar et des Açores[iv], non sans avoir au préalable donné l’occasion aux habitants de la région de découvrir leurs étranges activités sportives. La petite histoire retient que l’équipe du Delaware a remporté le match joué contre celle du Utah par le score de 4 à 0. Nous retenons pour notre part que « une foule nombreuse et intéressée a assisté au match. »[v]. Peut-être avons-nous là l’origine de la longue et très riche relation entre Nice et le baseball ?
L’USS Utah.

L’USS Delaware en 1909.

L’USS Wyoming vers 1912-1913.

***


[i] 1.001 officiers et hommes déquipage. Ce navire fut touché et coula pendant l'attaque japonaise à Pearl Harbor le 7 décembre 1941 alors qu’il avait été transformé en bateau-cible.
[ii] 933 officiers et hommes déquipage. Le USS Delaware servit pendant toute la première guerre mondiale et jusqu’en 1923.
[iii] 1.063 officiers et hommes d’équipage. Le USS Wyoming servit pendant les deux guerres mondiales et jusqu’en 1947.
[iv] « Battleships Are Homeward Bound », in The Salt Lake Tribune, 1er décembre 1913, p. 14.
[v] Voir les articles dans le Meriden Morning Record, 28 novembre 1913 ainsi que The Washington Post, 28 novembre 1913.